Revue d'Histoire et de Philosophie Religieuses

RHPR 1996, tome 76, no 3

Texte intégral - Full text  Texte intégral (fichier PDF) - Full text (PDF file)

Résumé - Abstract  Résumé - Abstract

Articles

Résumé - Abstract

André Caquot

Un exposé polémique de pratiques sectaires (4Q MMT)

A Polemical Exposition of Sectarian Practices (4Q MMT)

257-276

Boule Le texte qui a reçu le sigle 4Q MMT et qui a été établi par John Strugnell à partir de six manuscrits hébraïques passe pour nous renseigner sur l'origine même de la communauté de Qoumrân. Il expose en tout cas ce qui distingue la secte de la majorité dont elle se détache : d'une part le calendrier bien connu de 364 jours, d'autre part l'interprétation rigoriste de certaines règles rituelles, où se manifeste une exigence sévère en matière de pureté qui, sur au moins deux points, rejoint ce qu'on sait du sadducéisme par les sources rabbiniques anciennes. Après l'exposé didactique des points controversés, une injonction respectueuse adressée par un porte-parole de la secte à un destinataire, détenteur certain d'une autorité religieuse, indique que la rupture n'était pas souhaitée par l'auteur.

Boule The text which goes under the siglum 4Q MMT, edited by John Strugnell on the basis of six Hebrew manuscripts, appears to inform about the origins of the Qumran community. At least, the text explains what distinguishes the sect from the majority from which it has torn away : firstly, the well known calendar of 364 days ; secondly, the rigorous interpretation of certain rules of ritual. The insistence on ritual purity is paralleled, on at least two points, by what we know about Sadduceism from ancient Rabbinic sources. After the didactic exposition of the controversial points, a respectful injunction, addressed by a spokesman of the sect to an unspecified religious authority, indicates that the schism was not desired by the author.

Résumé - Abstract

Laurence Brottier

De l'Église hors de l'Église au ciel anticipé. Sur quelques paradoxes chrysostomiens

From the Church out of the Church into Heaven Anticipated. On some Chrysostomian Paradoxes

277-292

Boule Jean Chrysostome, le pasteur chrétien type du IV' siècle, insiste fréquemment sur la nécessité de fréquenter l'assemblée ecclésiale. Néanmoins, une lecture attentive de ses homélies met en lumière un fil conducteur particulier de sa pensée. Il refuse d'attribuer quelque importance que ce soit à tel ou tel lieu particulier : l'Église ou même le Ciel peuvent être recréés partout où vivent les vrais spirituels. La répétition des exigences pastorales est, paradoxalement, accompagnée par une dénégation réitérée des contingences, ce qui contribue à transcender les exigences.

Boule John Chrysostomus, the typical 4th Century Christian pastor, frequently reiterates the need for ecclesiastical assembly. Nevertheless, an attentive reading of his homilies brings to light a persistent thread of his thinking which refuses to attribute any importance to this or that particular place : the Church, and even Heaven, may be re-created wherever the truly spiritual live. The reiteration of pastoral exigencies is, paradoxically, accompanied by a repeated denial of contingencies, which means transcending the exigencies.

Résumé - Abstract

Jérôme Cottin

Loi et Évangile chez Luther et Cranach

Gospel and Law according to Luther and Cranach

293-314

Boule Le peintre Lucas Cranach réalisa à partir de 1529 deux versions sensiblement différentes du thème luthérien de la Loi et de l'Evangile. On y a vu un reflet des divergences théologiques entre Luther et Mélanchthon. Nous proposons d'y voir plutôt le reflet de la dialectique luthérienne de la Grâce qui montre l'homme à la fois condamné et sauvé.

Boule From 1529 on, Lucas Cranach, the painter, produced two very different versions of the Lutheran theme of Gospel and Law. Some have found here an echo of divergences between Luther and Melanchthon. We propose rather to find here a reflection of the Lutheran dialectics of Grace : Grace shows the human being as both condemned and saved at the same time.

Résumé - Abstract

André Gounelle

Le débat entre Tillich et Hartshorne

The Debate between Tillich and Hartshorne

315-326

Boule Le philosophe américain du Process Charles Hartshorne se sent proche de la critique du théisme par Tillich, mais conteste sa notion de Dieu comme être, et sa thèse du caractère symbolique du discours sur Dieu. La différence entre ces deux penseurs, parfois proches, tient au sens de la distance et de la séparation entre Dieu et l'homme plus grand chez le théologien que chez le philosophe.

Boule The American Process philosopher, Charles Hartshorne, is attracted by Tillich's criticism of theism, but criticizes his notion of God as a being and his thesis on the symbolic nature of discourse about God. The difference between these two thinkers, who at times are close to one another, is due to the greater consciousness of distance and separation between God and man on the part of the theologian than on that of the philosopher.

Revue des livres - Book Reviews

Histoire du Christianisme

History of Christianity

Haut - Top