Revue d'Histoire et de Philosophie Religieuses

RHPR 2001, tome 81, no 4

Texte intégral - Full text  Texte intégral (fichier PDF) - Full text (PDF file)

Résumé - Abstract  Résumé - Abstract

Articles

Résumé - Abstract

Christian Grappe

Jésus parmi d'autres prophètes de son temps

Jesus among other Prophets of his Time

387-411

Boule Les figures prophétiques abondent dans la Palestine du premier siècle. En sont distingués ici deux types des personnages, dont l’action demeure, en règle générale, individuelle, qui délivrent des oracles de jugement ou de salut, dans la ligne des prophètes bibliques classiques ; des personnages à l’origine de mouvements d’une ampleur plus ou moins grande et persuadés que leur revient un rôle, d’acteur ou d’annonciateur selon les cas, dans le processus par lequel Dieu a résolu de faire triompher de manière imminente Son Royaume ou Son peuple. Notre perception du Jésus de l’histoire et du Jésus des évangiles peut être éclairée par la prise en compte de ces personnages.

Boule In first century Palestine prophetic figures abound. In this paper, two types of them are distinguished first, those who usually limit themselves to individual acts, in that they utter oracles about judgement or salvation, in line with the classical prophets of the Bible ; second, those who start small or large movements and are convinced that they have to play a role, either as actors or as heralds, in the process by means of which God decided to grant an imminent triumph to his Kingdom or to his people. These figures deserve to be taken into account, for they can shed light on our perception of the historical Jesus and of Jesus as he is described in the gospels.

Résumé - Abstract

Jean-Marc Prieur

« Si vous faites ce qui est à droite comme ce qui est à gauche ». Crucifixion et renversement des attitudes dans la littérature chrétienne ancienne

« If you do not Make what is on the Right Hand like what is on the Left ». Crucifixion and Invertion of Attitudes in Ancient Christian Literature

413-423

Boule Plusieurs textes de la littérature chrétienne ancienne associent la crucifixion à un renversement d’attitude ou de l’ordre des choses, l’idée généralement formulée étant de faire droite ce qui est gauche, haut ce qui est bas, devant ce qui est derrière. C’est dans les Actes apocryphes de Pierre qu’apparaît cette idée. Ils ont, pour ce faire, associé deux traditions : un logion de Jésus et la crucifixion de Pierre. Cet article présente et examine les évolutions de ce motif.

Boule Several texts of ancient Christian literature associate the crucifixion with an inversion of attitude, or of the nature of things. The idea which is usually expressed says that one should make right what is left, exalt what is low, and put in front what is behind. This idea appears in the apocryphal Acts of Peter. Two traditions have been combined there : a word of Jesus and the crucifixion of Peter. This paper presents and examines the development of this motif

Résumé - Abstract

Annie Noblesse-rocher

Le nom et l'être de Dieu (Ex 3,14) selon Thomas d'Aquin et Martin Bucer

God's Name and his Being (Ex 3,14) according to Thomas Aquinas and Martin Bucer

425-447

Boule Martin Bucer fut formé à la scolastique du XIIIe siècle et fut initié, lors de sa formation dominicaine, à la pensée de Thomas d’Aquin. Les recherches récentes ont montré l’ambivalence de la culture scolastique du Réformateur strasbourgeois. Martin Bucer adhère aux grands principes réformateurs et pourtant utilise encore, contre ses adversaires, les arguments et l’outillage conceptuel de la scolastique des XIIIe et XIVe siècles ; certaines de ses oeuvres sont encore structurellement influencées par les Sommes scolastiques. La Métaphysique de l’Exode qui identifie le Nom de Dieu révélé à Moïse en Exode 3, 14 et l’Être au sens aristotélicien, caractéristique de la scolastique des XIIIe et XIVe siècles, et l’analogie de l’être ne sont plus au coeur, pourtant, de la réflexion de Bucer favorisant un Dieu gracieux qui élit et prédestine plutôt que le Dieu essentiel et métaphysique des thomistes.

Boule Martin Bucer was trained in the scholasticism of the thirteenth century and initiated, during his training as a Dominican, in the thought of Thomas Aquinas. Recent research has shown the ambivalence of the scholastic culture of the reformer of Strasbourg. Martin Bucer adheres to the great principles of the reformation and yet he still uses, against his adversaries, the arguments and the conceptual tools of thirteenth and fourteenth centuries scholasticism. Some of his works are still influenced structurally by the scholastic Summae. Nevertheless, the metaphysics of Exodus identifying the Name of God revealed to Moses in Exodus 3 :14 with Being in the Artistotelian sense, which characterize scholastic thought of the thirteenth and fourteenth centuries, like the analogy of being, are no longer at the centre of Bucer’s thought. Bucer teaches a gracious God who elects and predestines rather than the essential and metaphysical God of the Thomists.

Revue des livres - Book Reviews

Nouveau Testament - Histoire (XVIe-XIXe siècle) - Philosophie

New Testament - History (XVIth-XIXth century) - Philosophy

Haut - Top