Revue d'Histoire et de Philosophie Religieuses

RHPR 2005, tome 85, no 4

Texte intégral - Full text  Texte intégral (fichier PDF) - Full text (PDF file)

Résumé - Abstract  Résumé - Abstract

Articles

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Devorah Dimant

L’Apocryphe de Jérémie C de Qoumrân

The Apocryphon of Jeremiah C from Qumran

497-515

Boule L’Apocryphe de Jérémie C est le titre donné à un texte inconnu jusqu’ici, représenté par six manuscrits provenant de la grotte 4 de Qoumrân (4Q385a ; 4Q387 ; 4Q388a ; 4Q389 ; 4Q390 ; 4Q387a).
L’essentiel des fragments qui subsistent de l’Apocryphe de Jérémie C présentent plusieurs parties de ce qui paraît être un seul et même discours divin adressé au prophète Jérémie. Ce discours, à la manière des apocalypses juives contemporaines, offre un panorama de l’histoire, qui va des épisodes bibliques les plus anciens jusqu’à l’époque du second Temple, et se termine probablement avec l’ère eschatologique.

Boule The Apocryphon of Jeremiah C is the title given to a hitherto unknown text that is conserved in six manuscripts from cave 4 in Qumran (4Q385a ; 4Q387 ; 4Q388a ; 4Q389 ; 4Q390 ; 4Q387a).
The gist of the extant fragments of this Apocryphon contains several parts of what seems one divine discourse spoken to the prophet Jeremiah. In the way of contemporaneous Jewish apocalypses this discourse offers a panorama of history that goes from the earliest biblical episodes to the Second Temple period, and probably ends with the eschatological era.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Jean Irigoin

La parabole de l'ivraie, la parabole du semeur et les béatitudes

The Parable of the Tares, the Parable of the Sower, and the Beatitudes

517-527

Boule Dans la parabole de l’ivraie, qui lui est propre, Matthieu pratique une division en trois parties que confirme le dénombrement des syllabes (respectivement 66, 72 et 144, en corrélation numérique : 6 11, 6 12, 2 6 12) fait verset par verset ; les deux parties de l’explication qui suit la parabole sont composées de multiples de 12 (156 et 144), pour un total de 300. Ces observations sont confirmées par la parabole du semeur chez Marc et chez Matthieu ; les multiples de 11 et de 12 y sont employés systématiquement et le total de 300 apparaît chez Marc à la fois dans la parabole et dans son explication. À titre d’essai comparatif, le décompte syllabique des huit béatitudes chez Matthieu (5,3-10) fait apparaître des regroupements autour de multiples de 11. On tire de ces dénombrements quelques conséquences d’ordre critique et exégétique.

Boule The parable of the tares, that occurs only in Matthew, is divided in three parts, which is confirmed by counting the syllables (66, 72, and 144 respectively, or numerically : 6 11, 6 12, 2 6 12) verse by verse. The two parts of the explanation of the parable consist of multiples of 12 (156 and 144), the total of which amounts to 300. These observations are confirmed by the parable of the sower in Mark and Matthew ; the multiples of 11 and 12 are used systematically, and the total of 300 appears in Mark both in the parable and in its explanation. By way of comparative test, counting the syllables of the eight beatitudes in Matthew (5,3-10) shows groups of multiples of 11. From this counting one may draw some consequences concerning literary criticism and exegesis.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Jean-Marc Prieur

Aèce selon l’Histoire ecclésiastique de Philostorge

Aëtius according to Philostorgius’s Ecclesiastical History

529-552

Boule Première histoire ecclésiastique rédigée en grec après celle d’Eusèbe de Césarée, l’Histoire ecclésiastique de Philostorge est entièrement écrite du point de vue de la tendance eunomienne, représentée par Aèce et son disciple Eunome et qui refusait l’emploi du terme essence (ousia) adopté lors du Concile de Nicée (325) pour exprimer les rapports entre le Père et le Fils. Les personnalités d’Aèce et d’Eunome occupent une place primordiale dans cette œuvre que l’on peut comprendre d’un point de vue apologétique, tant contre les païens que contre les tenants de l’homoousios. Cette étude examine la figure d’Aèce, telle que la présente l’Histoire de Philostorge tout en comparant ce texte à d’autres sources anciennes, pour faire ressortir leurs points communs, ainsi que les originalités de cette œuvre.

Boule Philostorgius’s Ecclesiastical History, the first Church history written in Greek after Eusebius of Caesarea, is completely drawn up from the point of view of the Eunomian current that is represented by Aëtius and his pupil Eunomius, and that refused the use of the term essence (ousia) that was adopted during the Council of Nicea (325) in order to describe the relationship between the Father and the Son. In this work, that may be considered an apology both against the pagans and against the supporters of the homoousios, Aëtius and Eunomius are personalities of primordial importance. This paper examines how the figure of Aëtius is presented in Philostorgius’s History, and compares this text with other ancient sources, in order to bring out their common points as well as the original features of this work.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Frédéric Rognon

Généalogie de la morale de conviction

Genealogy of the Morality of Conviction

553-578

Boule Afin de tenter de dresser une généalogie de la morale (ou de l’éthique) de conviction, il convient d’en explorer les sources conceptuelles, historiques et psychologiques. Ceci nous conduira à constater qu’une morale de conviction « pure » ne se rencontre qu’exceptionnellement, car toute morale combine les deux pôles de la « conviction » et de la « responsabilité ». Une telle découverte nous invite à plaider en faveur d’une conception dynamique de l’éthique, et à construire une « éthique de convictions responsables ».

Boule In order to try to erect a genealogy of the moral (or ethics) of conviction, we have to explore its conceptual, historical and psychological sources. That will lead us to see that a « pure » moral of conviction can only exceptionally be met, because any moral combines the two poles of « conviction » and of « responsibility ». Such a discovery invites us to plead for a dynamic conception of ethics, and to build an « ethics of responsible convictions ».

Revue des livres - Book Reviews

Texte intégral - Full text

Histoire : Moyen-Âge - XVIe-XVIIIe siècle - XIXe-XXe siècle

History : Middle Ages - XVIth-XVIIIth Century - XIXth-XXth Century

Texte intégral - Full text

Livres reçus

Books received

Haut - Top