Revue d'Histoire et de Philosophie Religieuses

RHPR 2009, tome 89, no 3

Texte intégral - Full text  Texte intégral (fichier PDF) - Full text (PDF file)

Articles

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Christophe Bonnard - Marie-Christine Michau

La Maqalat Bal‘am, Traité sur Balaam, un traité samaritain inédit

The Maqalat Bal‘am, Treatise on Balaam, a Previously Unpublished Samaritan Treatise

289-311

Boule La Maqalat Bal‘am, traité samaritain inédit, est ici traduit à partir d’un manuscrit transmis par le Grand Prêtre Eléazar b. Sadaqah et Abraham Tal. Elle nous présente un commentaire en arabe de l’histoire de Balaam telle qu’elle se présente en hébreu en Nombres 22-24 ; 31,8.16.

Boule The Maqalat Bal‘am, a previously unpublished Samaritan treatise, is translated from a manuscript transmitted by the High Preast Eleazar b. Sadaqah and Abraham Tal. It shows a commentary in Arabic about the story of Balaam as it appears in the Hebrew version of Numbers 22-24 ; 31,8.16.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Samuel Bénétreau

Appellation et transcendance : le nom mystérieux de Philippiens 2,9, « Il lui a accordé le Nom qui est au-dessus de tout nom »

Appellation and Transcendence : The Mysterious Name of Philippians 2,9, « He Gave Him the Name That Is Above Every Name »

313-331

Boule Le Christ est exalté en Philippiens 2,9 par l’attribution d’un nom mystérieux « au-dessus de tout nom ». La plupart des auteurs jugent que le voile est levé dès le v. 11 : le nom est « Seigneur », un des titres de Dieu lui-même. Cette solution, que des arguments de poids paraissent étayer, soulève certains problèmes. L’étude des textes du Nouveau Testament qui signalent pour le Christ un nom non explicité et une réflexion plus générale sur les noms divins secrets conduisent à s’interroger : n’est-il pas préférable de laisser à la formule son caractère énigmatique, correspondant à l’intention de saluer une dignité et un pouvoir tels qu’ils échappent à l’investigation humaine ? Ce serait honorer la transcendance.

Boule According to Philippians 2,9 Christ was supremely exalted when God bestowed on him a mysterious name « above every name ». In most of the studies dealing with this subject, it is assumed that the veil is removed as soon as verse 11 : the name is « Lord », one of the titles of God himself. This understanding, however, supported apparently by weighty arguments, raises problems. Taking into account the texts of the New Testament where a name for Christ is left unidentified and the larger issue of secret divine names, one may ask : why not leave to the formula its enigmatic character, the thought being that are acclaimed a dignity and a power inaccessible to human investigation ? It would be a way to show regard for transcendence.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Selami Varlik

Le Coran : clôture du livre et ouverture du sens

The Koran : Closure of the Book and Opening of the Meaning

333-345

Boule La conception du Coran comme parole directe de Dieu, révélée à la lettre, a pour conséquence une sacralisation de la forme même du texte, conçu comme éternel et indépendant de l’histoire. L’approche historico-critique et la pensée contextualisante permettent de questionner la clôture et l’immédiateté du Livre, qui s’ouvre ainsi à de multiples degrés de distances. Cependant, elles prennent elles-mêmes le risque d’enfermer le discours dans l’idée d’un vrai sens définitif qui serait historique. Dès lors, c’est le Livre pris dans le dynamisme interne de sa textualité qui permet d’ouvrir son potentiel herméneutique en posant le sens comme direction.

Boule The idea of the Koran as the direct word of God, revealed literally, has as outcome a sacralization of the very shape of the text, which became eternal and beyond history. The historico-critical approach and contextualizing exegesis question the Koran’s closure and its immediateness which leads to different degrees of alienation. However, this approach suggests that the text has a true and final meaning, namely the historical one. Hence, it is the internal dynamism of the Koran’s textuality which allows to open its hermeneutical potential.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Marc Vial

Le Viae Sion Lugent de Hugues de Balma et l'évolution de la compréhension gersonienne de la théologie mystique

Viae Sion Lugent of Hughes de Balma and the Evolution of John Gerson’s Comprehension of Mystical Theology

347-365

Boule Rédigé à la fin du XIIIe siècle par le chartreux Hugues de Balma, le Viae Sion lugent a marqué une étape importante dans la compréhension médiévale de la connaissance mystique de Dieu. Il a en particulier exercé une influence décisive sur le chancelier de l’Université de Paris Jean Gerson (1363-1429), au point de pouvoir être considéré comme une cause occasionnelle du bouleversement tardif de sa théorie de la théologie mystique.

Boule The treatise Viae Sion Lugent has been written at the end of the thirteenth century by the Carthusian monk Hughes de Balma, and represents an important stage in the medieval comprehension of the mystical knowledge of God. In particular it has exerted a decisive influence on John Gerson, the rector of the University of Paris (1363-1429), to the extent that it brought about a late reversal of his theory of mystical theology.

Revue des livres - Book Reviews

Texte intégral - Full text

Sciences bibliques : Ancien Testament (suite) - Judaïsme - Nouveau Testament
Histoire : Généralités - Histoire ancienne (à suivre)

Bible : Old Testament (continuation)- Judaism - New Testament
History : General - Ancient History (to be continued)

Haut - Top