Revue d'Histoire et de Philosophie Religieuses

RHPR 2014, tome 94, no 3

Texte intégral - Full text  Texte intégral (fichier PDF) - Full text (PDF file)

Résumé - Abstract  Résumé - Abstract

Articles

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Simon Butticaz

Paul et le judaïsme : des identités en construction

Paul and Judaism : Identities in Construction

253-273

Boule Le rapport de Paul au judaïsme est en cours de réexamen. En effet, là où une lecture traditionnelle des lettres pauliniennes identifiait une rupture de l’apôtre face à Israël et à ses codes identitaires se reconnaît, depuis une génération maintenant, un rapport différencié à la foi et à la tradition judéo-bibliques. Pour faire court : au renégat d’Israël a fait place le « rabbi de Tarse » (Lapide) ou le « bon juif » (Nanos). C’est singulièrement au courant exégétique rangé sous l’étiquette de New Perspective on Paul que l’on doit ce changement de paradigme. Un paradigme qui n’est toutefois pas sans œillères ni angle mort : quid en effet de l’anti-paulinisme qui, du vivant de l’apôtre déjà, s’est déclaré au sein des églises de Judée, accusant Paul d’enseigner « l’apostasie de Moïse » (Ac 21,21) ? Une histoire des effets à ne pas occulter pour qui veut exhumer dans toute sa complexité l’identité sociale qui se fait jour sous la plume de l’apôtre.

Boule The relation between Paul and Judaism is in the course of being re-examined. The traditional interpretation of Paul’s letters, which identified a rupture between him and Israel and its national codes has been replaced, for a generation now, by a different way to consider the relations between Paul and the Jewish-biblical faith and traditions. To put it briefly, Paul as a renegade and traitor of Israel has been replaced by the « Rabbi of Tarsus » (Lapide) or the « good Jew » (Nanos). We owe this paradigm-shift in particular to the exegetical current called the New Perspective on Paul – a paradigm which is not without blinkers and blind spots : for instance, what do we make of the anti-Paulinism that broke out in his lifetime in the churches of Judea, blaming the apostle for teaching « apostasy from Moses » (Acts 21.21) ? – a history which should not be eclipsed by those who wish to discover in all their complexity the social identities which are constructed by Paul’s writings.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Othon Printz

Albert Schweitzer : La genèse des Souvenirs de mon enfance (1924) à partir de documents inédits

The Beginnings of Albert Schweitzer's Memoirs of Childhood and Youth (1924) from Unpublished Sources

275-302

Boule À l’origine des Souvenirs de mon enfance (1924) se situe une rencontre avec le pasteur et psychanalyste suisse Oskar Pfister. Couché sur un divan, Schweitzer est invité à raconter, afin qu’ils soient publiés, « des épisodes de son enfance comme ils lui viendraient à l’esprit ».
Après plus de 90 ans, le sténogramme de ces propos vient d’être mis à jour. L’examen de ces pages mais aussi des commentaires inédits de Pfister montrent l’existence d’un décalage entre l’apparente spontanéité de ce « bijou littéraire » (Hermann Hesse) que sont les Souvenirs et la réalité historique. Le lecteur découvrira aussi quelques non-dits qui éclairent la version définitive des Souvenirs.

Boule The beginnings of Schweitzer’s Memoirs of Childhood and Youth (1924) lie in a meeting between him and the Swiss psychoanalyst Oskar Pfister. Lying on a couch, Schweitzer was invited to relate for publication « childhood episodes just as they came to mind ».
After more than 90 years, the shorthand notes of Schweitzer's words has just come to light. Examination of these papers, together with Pfister’s unpublished comments, reveals a clear gap between the apparent spontaneity of this « literary jewel » (Hermann Hesse) and their lived reality. The papers equally reveal some unspoken material which casts light on the final version of the Memoirs.

Notes & Documents

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Timothée Minard

Quatre logiciels pour l’exégèse biblique : Accordance, Bible Parser, Bibleworks et Logos

Four Softwares for Biblical Exegesis : Accordance, Bible Parser, Bibleworks and Logos

Complément électronique

303-318

Boule La présente contribution présente et compare quatre logiciels informatiques dédiés à l’exégèse biblique : Accordance, Bible Parser, Bibleworks et Logos. Elle en signale les atouts, les intérêts mais aussi les limites. Même s’ils sont avant tout de précieux outils pour la philologie, ces logiciels peuvent aider l’exégète au cours des différentes étapes de son travail, de la critique textuelle à l’analyse rédactionnelle. Le chercheur fera toutefois preuve de prudence dans l’usage de ces outils pour la recherche scientifique.

Boule This paper introduces and compares four softwares for biblical exegesis : Accordance, Bible Parser, Bibleworks and Logos. Their assets, interest and also their limits are reviewed. Even if these programmes are first and foremost precious tools for philological studies, they can also be useful in the different steps of the exegetical process, from textual criticism to redaction criticism. Nevertheless, scholars need to be cautious in the way they use these tools for their researches.

Revue des livres - Book Reviews

Texte intégral - Full text

Sciences bibliques (suite) : Proche-Orient Ancien - Ancien Testament - Judaïsme - Nouveau Testament (à suivre)

Bible (continuation) : Ancient Near East - Old Testament - Judaism - New Testament (to be continued)

Haut - Top