Revue d'Histoire et de Philosophie Religieuses

RHPR 2017, tome 97, no 3

Texte intégral - Full text  Texte intégral (fichier PDF) - Full text (PDF file)

Résumé - Abstract  Résumé - Abstract

 

500e ANNIVERSAIRE DE LA RÉFORMATION

Texte intégral - Full text

Matthieu Arnold

Liminaire

325-326

Articles

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Irene Dingel

Un monde en transition. L’influence de la Réformation sur la théologie, la société et la politique

A World in Transition. The Influence of the Reformation on ‎Theology, Society and Politics

327-347

Boule En maints domaines, la Réformation put se rattacher à des éléments de rénovation de l’Église remontant à la fin du Moyen Âge, mais elle les dépassa largement. Les impulsions réformatrices venues de Wittenberg, avec notamment Martin Luther, puis d’autres centres de la Réformation dès le premier quart du XVIe siècle, transformèrent l’Église et la piété, la famille et la société, ainsi que les aspects juridiques et politiques de l’existence d’alors. Un certain nombre de ces transformations ont marqué la société jusqu’à aujourd’hui. Notre article se concentre sur les évolutions qui mettent en évidence des éléments typiquement réformateurs et des changements dans la longue durée.

Boule In many domains, the Reformation was linked to elements of renewal in the Church stretching back to the end of the Middle Ages, but these were quickly left behind. The reforming energy from Luther’s Wittenberg, then in other centres of the Reformation, beginning in the first quarter of the 16th century, transformed the Church and piety, family and society, along with contemporary legal and political aspects of life. A certain number of these transformations have marked society until the present day. This article outlines the evolutions from which typically reforming elements and long-term changes grew.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Marc Lienhard

Luther et les images

Luther and Images

349-360

Boule Dès ses premiers écrits, Luther affirme que les images peuvent être maintenues comme d’autres réalités extérieures, si leur usage ne contrevient pas à la foi et à l’amour. Il s’oppose en 1522 à Carlstadt et aux iconoclastes : il pense que les images peuvent illustrer la Parole de Dieu, à condition d’être conformes à l’Écriture sainte.

Boule From his first writings, Luther affirmed that images could be retained like other external realities, if their use did not contradict faith and love. In 1522, he opposed Andreas Karlstadt and the iconoclasts, maintaining that images could illustrate the Word of God on condition that they conformed to Holy Scripture.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Jérôme Cottin

Le Passional Christi und Antichristi (1521). Une théologie militante et polémique en images

The Passional Christi und Antichristi (1521). A Militant and ‎Polemical Theology in Images

361-384

Boule Le premier ouvrage illustré de la Réforme, publié en 1521, sans doute dirigé par Luther mais non rédigé par lui, n’a encore jamais été présenté en français. C’est un ouvrage polémique, violemment antipapiste, qui oppose le Christ et au pape, désigné comme l’antéchrist. Cette présentation se concentre sur les vingt-six bois gravés, incontestablement l’œuvre de Cranach et de son atelier. On mettra en avant le triple message, politique, théologique et esthétique de cet opuscule dont le sens est donné non par les textes, peu nombreux et qui ne sont que des compilations, mais par l’œuvre graphique. Cet ouvrage fut réédité et copié à de nombreuses occasions, et dans différents milieux, y compris francophone. Il témoigne, déjà au XVIe siècle, de l’impact des messages visuels sur un large public.

Boule The first illustrated work of the Reformation, published in 1521 doubtless under Luther’s influence without actually being written by him, has never been translated before into French. It is a polemical, violently anti-papist work, which opposed Christ and the pope, who is deemed to be the Antichrist. This study is based on the twenty six woodcuts, without doubt the work of Cranach and his workshop. We stress the triple message – political, theological and aesthetic – of this work, whose meaning is given not by the texts (which are few and which amount only to compilations) but by the illustrations. This work was re-edited and copied many times in different contexts, including French. It witnesses to the impact – even in the 16th century – of visual images on the general public.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

James Hirstein

Des modes d’expression sublimes dans l’Epistola ad Leonem decimum et le Tractatus de libertate christiana corrigés par Martin Luther, par Beatus Rhenanus et par l’officine d’Adam Petri en vue de l’édition de 1521

The Sublime Modes of Expression in the Epistola ad Leonem ‎decimum and the Tractatus de libertate christiana (1520), Corrected ‎by Martin Luther, Beatus Rhenanus and the Print Shop of Adam ‎Petri for the Edition of 1521‎

385-421

Boule Les corrections effectuées par Martin Luther, Beatus Rhenanus et l’officine d’Adam Petri tendent à montrer, de manière différente pour chacun des trois correcteurs, que Luther a mis en œuvre des modes d’expression sublimes dans sa Lettre à Léon X et dans son Tractatus de libertate christiana (1520). L’examen de l’édition de [mars] 1521 et de certaines éditions ultérieures révèlent que des modes d’expression sublimes ont été banalisés.

Boule The corrections made by three different entities, Martin Luther, Beatus Rhenanus and Adam Petri’s print shop tend to show, each correcting entity operating in a different way, that Luther brought to bear sublime means of expression in the Letter to Leo X and the Tractatus de libertate Christiana (1520). The examination of the edition of [March] 1521 and of some following ones reveals that certain sublime means of expression were reduced to a more ordinary form.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Matthieu Arnold

Martin Luther et les Juifs (1523, 1543). De la coexistence amicale à la ségrégation

Martin Luther and the Jews (1523, 1543). From Friendly ‎Coexistence to Segregation

423-437

Boule Notre étude présente les deux principaux écrits de Luther relatifs aux juifs : Jésus-Christ est né juif (1523) et Les juifs et leurs mensonges (1543). En dialogue avec les travaux récents consacrés au Réformateur, elle tente ensuite de comprendre pourquoi, en vingt ans, Luther est passé d’un plaidoyer pour une coexistence amicale entre juifs et chrétiens à des recommandations prônant la ségrégation voire l’exclusion des juifs.

Boule This study presents the two main writings of Luther about the Jews, Jesus Christ was born a Jew (1523) and On the Jews and their Lies (1543). In dialogue with recent works about Luther, we attempt to understand why in twenty years he passed from arguing for a peaceful coexistence between Jews and Christians to suggestions supporting the segregation and even the exclusion of the Jews.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Matthias Morgenstern

Le dernier sermon de Luther (14 ou 15 février 1546) et son « admonestation contre les juifs »

Luther’s Final Sermon (14 or 15 February 1546) and His ‎‎« Admonition Against the Jews »‎

439-448

Boule En février 1546, Martin Luther tint son dernier sermon dans l’église Saint-André d’Eisleben, sa ville natale. Il finit par une « admonestation contre les juifs », dont le but était d’amener le Comte Albrecht de Mansfeld à expulser tous les juifs de son territoire. Ce message, traduit, annoté et commenté ici, réunit une dernière fois presque tous les motifs hostiles aux juifs de Luther, présents surtout dans son pamphlet Des juifs et de leurs mensonges (1543). Se référant à la peur du Réformateur moribond devant la punition divine lors du jugement dernier, le texte révèle combien il est difficile de séparer son hostilité à l’égard des juifs de sa « véritable » préoccupation : la quête d’un Dieu miséricordieux.

Boule In February 1546, Martin Luther gave his last sermon in St Andrew’s Church in his native city Eisleben. He ended with an “admonition against the Jews” urging Count Albrecht of Mansfeld to expel the Jews from his territory. The text of this admonition, here commented and translated into French, reunites almost all the motifs of his anti-Jewish pamphlets, above all his text of 1543 On the Jews and their Lies. Referring to dying Luther’s own fear before God’s punishment at the last judgment, this sermon reveals how difficult it is to distinguish between his enmity towards the Jews and his principal theological quest : the search for a merciful God.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Matthias Morgenstern - Annie Noblesse-Rocher

La réfutation des accusations de crime rituel d’Andreas Osiander

Andreas Osiander’s Refutation of Accusations of Ritual Crime

449-467

Boule Le Réformateur de Nuremberg et hébraïsant, Andreas Osiander, est fort probablement l’auteur d’un traité épistolaire, Ob es war und glaublich sey, dass die Juden der christen kinder heymlich erwürgen und ir blut gebrauchen, réfutation des accusations de crime rituel dont les juifs sont l’objet au Moyen Âge et à l’époque moderne. En vingt arguments théologiques, anthropologiques et juridiques, Osiander, en se fondant sur Genèse 9,6 et Lévitique 17,10-13, élabore une défense des juifs, montrant qu’il n’est pas crédible de les accuser de ces crimes au regard de leur propre tradition, du droit naturel et de l’éthique chrétienne.

Boule Andreas Osiander, the Reformer of Nuremberg and hebraist, is most probably the author of an epistolary treatise Ob es war und glaublich sey, dass die Juden der christen kinder heymlich erwürgen und ir blut gebrauchen, a refutation of the accusations of ritual crime by the Jews in the Middle Ages and the modern period. In twenty theological, anthropological and legal arguments, Osiander, rooting himself in Genesis 9 :6 and Leviticus 17 :10-13, outlines a defence of the Jews, showing that it was not credible to accuse them of these crimes in the light of their own tradition, of natural law and of Christian ethics.

Revue des livres - Book Reviews

Texte intégral - Full text

Histoire : Humanisme et Réformation - XVIIe-XVIIIe siècle - XIXe-XXIe siècle

History : Humanism and Reformation - XVIIth-XVIIIth Century - XIXth-XXIst Century

Haut - Top