Revue d'Histoire et de Philosophie Religieuses

RHPR 2018, tome 98, no 1

Texte intégral - Full text  Texte intégral (fichier PDF) - Full text (PDF file)

Résumé - Abstract  Résumé - Abstract

Articles

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Jean-Paul Lingelser

De quelques inscriptions de l’époque protestante à la cathédrale de Strasbourg

Some Inscriptions from the Protestant Period in Strasbourg Cathedral

3-16

Boule Des inscriptions bibliques à la cathédrale de Strasbourg remontent aux débuts de la Réforme protestante et apportent un éclairage inédit sur les sermons de Matthieu Zell et de Martin Bucer donnés à la paroisse Saint-Laurent située dans le bras nord du transept. Cette partie de l’édifice devient en quelque sorte le lieu de naissance du mouvement évangélique à Strasbourg.

Boule The biblical inscriptions in Strasbourg cathedral date back to the beginning of the Protestant Reformation and shed unparallelled light on the sermons given by Matthieu Zell and Martin Bucer in the St Laurent chapel situated in the northern side of the transept. This part of the building can be seen, in a certain sense, as the birthplace of the Protestant-Evangelical movement in Strasbourg.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Anne-Marie Miller-Blaise‎

« Oh my black Soule ! » Vanité et conscience dans les sonnets sacrés de John Donne

‎« Oh my black Soule ! » Vanity and Conscience in the Holy Sonnets of John Donne

17-33

Boule John Donne (1572-1631), prédicateur très en vue de l’Église protestante d’Angleterre du premier dix-septième siècle malgré ses origines catholiques, est aussi l’auteur d’une série de dix-neuf « sonnets sacrés », écrits à différents moments de sa trajectoire spirituelle. Récit poétique d’une conversion, ou journal intime d’une lutte entre deux théologies rivales de la grâce divine à une époque marquée par une fracture inédite de la chrétienté occidentale, ces poèmes sont peut-être avant tout le reflet d’une tension plus souterraine entre deux discours de vanité (discours laïque et discours eschatologique chrétien) qui donne naissance à une forme moderne de la conscience et dont le sonnet devient la meilleure traduction esthétique.

Boule John Donne (1572-1631), of Catholic descent, and nonetheless one of the greatest preachers of the early modern protestant Church of England, was also the author of a series of nineteen “Holy Sonnets”. These can be read as the poetic narrative of a conversion or as the diary of a battle between rival theologies of divine grace in an age deeply marked by an unprecedented rift within Western Christendom. This essay argues, however, that they are perhaps more than anything else the reflection of a more subterranean tension between two discourses of vanity (a secular discourse of vanity and the Christian eschatological narrative), which gives birth to a modern form of conscience. The sonnet form becomes the privileged aesthetic means to traduce this experience.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

Daniel Frey‎

Expliquer pour comprendre. Retour sur une devise de l’herméneutique ricœurienne

Explaining in Order to Understand. Revisiting a Hermeneutical Slogan of Paul Ricœur

35-58

Boule À maintes reprises, Paul Ricœur a proposé une approche herméneutique de la lecture, dans des essais qui ne constituent guère un ensemble systématique. La présente étude entreprend de donner une vue d’ensemble de cette herméneutique de la lecture, en prenant comme guide le thème de l’explication par la compréhension. En examinant l’origine du motif de la compréhension par la critique, lequel évoluera en articulation de l’explication et de la compréhension et aboutira à la formule fameuse de Ricœur – véritable leitmotiv de Temps et récit – « expliquer plus, c’est comprendre mieux », l’étude dessine une sorte d’archéologie de la devise ricœurienne, susceptible d’en interroger les limites, notamment sur l’articulation de la sémiotique et de l’herméneutique.

Boule Many times Paul Ricœur suggests a hermeneutical approach to reading, in essays which hardly constitute a systematic whole. This article attempts to give an overview of this “hermeneutic of reading”, by taking as a guiding principle the theme of “explanation through understanding”. By examining the origin of the theme of “understanding by criticising”, which developed alongside ideas of explanation and understanding and resulted in the famous phrase of Ricœur (a real leitmotiv of the book Time and Narrative) “to explain more is to understand more”, this article sketches a sort of archaeology of this Ricœurian phrase, and explores the limits of its efficiency, notably on the articulation of semiotics and hermeneutics.

Texte intégral - Full text Résumé - Abstract

François-Xavier Amherdt‎

Vers un renouveau de l’homilétique catholique francophone ?

Towards a Renewal of French-speaking Catholic Homiletics ?‎

59-78

Boule Dans l’élan provoqué par l’exhortation Evangelii gaudium du pape François, un certain renouveau se manifeste dans les recherches homilétiques francophones catholiques. La contribution en étudie quelques-unes des orientations actuelles : la « quasi-sacramentalité » de la prédication comme acte liturgique ; la double contemplation spirituelle des textes et de l’assemblée (lectio divina) ; le jeu d’intertextualité entre les péricopes des Lectionnaires ; l’homélie vécue comme un événement performatif (preaching as event) ; le travail du langage pour une prédication qui « sonne juste » ; la rhétorique du discours homilétique (logos, pathos et ethos) ; la joie de la prédication enracinée dans les convictions de l’homéliste en tant que témoin ; la perspective d’une homilétique d’engendrement au service de la construction de l’identité humaine et spirituelle des auditeurs.

Boule In the momentum stimulated by Pope Francis’ encyclical Evangelii gaudium, a definite renewal in French-speaking research on homiletics is emerging. This paper studies several of the themes of this research : the « near sacramentality » of the sermon as a liturgical act, the twin spiritual contemplation of texts and congregation (lectio divina), the intertextual play between the pericopes in the lectionaries, the sermon seen as performative – « preaching as event » –, the linguistic effort needed to make a sermon « sound right », the rhetoric of a sermon (logos, pathos, ethos), the joy of the sermon rooted in the conviction of the writer as a witness to the Gospel, the perspective of a creative homiletics in the service of the construction of the human and spiritual identities of the listeners.

Revue des livres - Book Reviews

Texte intégral - Full text

Histoire des religions
Théologie et Histoire de l’art
Philosophie - Philosophie de la religion

History of Religions
Theology and History of Art
Philosophy - Philosophy of Religion

Haut - Top